Menu
Facebook Twitter email

Déplacement de S.A.S. le Prince dans le Territoire de Belfort et dans le Haut-Rhin

Dans le cadre de Ses déplacements réguliers dans les régions liées historiquement à Sa famille, S.A.S. le Prince S'est rendu lundi 6 et mardi 7 juin dans le Territoire-de-Belfort et dans le Haut-Rhin, dont les liens avec la dynastie Grimaldi remontent au mariage du futur Prince Honoré IV avec Louise d'Aumont-Mazarin en 1777.

A Son arrivée à Belfort le 6 juin, le Prince Albert II, accueilli par le Président du Conseil Départemental, Florian Bouquet, a inauguré l'exposition "Le territoire de Belfort au temps des Mazarin", réalisée en partenariat avec les Archives du Palais. Le Prince S'est rendu, l'après-midi, au pied de la citadelle pour admirer la sculpture monumentale du lion de Belfort, symbole de l'enracinement républicain de la ville. Une plaque commémorative a ensuite été dévoilée sur l'ancien hôtel comtal, aujourd'hui école primaire. L'accueil officiel du député-maire de Belfort, Damien Meslot, s'est déroulé devant l'hôtel-de-ville, en présence d'une assistance nombreuse.

La visite du Souverain s'est poursuivie dans la commune de Giromagny, ancienne seigneurie du Rosemont. Le parvis de l'église a été baptisé du nom des princes de Monaco.

Mardi 7 juin, à Colmar, S.A.S. le Prince a souhaité visiter, sous la conduite du Maire Gilbert Meyer, le Musée Unterlinden, récemment rénové, dans lequel est exposé le fameux retable d'Issenheim, joyau de l'art sacré du début du XVIe siècle.

Après une réception à l'Hôtel du département du Haut-Rhin, où le président du Conseil départemental et député, Eric Straumann, a rappelé les différents liens qui existent entre la Principauté et l'Alsace, Albert II s'est ensuite rendu dans la commune d'Issenheim, dont la seigneurie appartenait aux fiefs des Mazarin, et qui a voulu donner le nom du Souverain à l'esplanade de l'ancienne filature, aujourd'hui pépinière d'entreprises. Il a terminé la journée à Thann, également ancienne possession du cardinal Mazarin passée aux Grimaldi à la fin du XVIIIe siècle. Il a pu notamment y admirer la superbe collégiale.

Le Souverain a partout reçu un accueil très chaleureux et s'est, à chaque étape, attardé avec la population qui était venue en grand nombre.

Déplacement de S.A.S. le Prince dans le Territoire de Belfort et dans le Haut-Rhin