Palais Princier de Monaco
Ajouter cette page à vos favorisFaire de cette page un document PDFImprimer cette pageAugmenter la taille du texte de cette pageRéinitialiser la taille du texte de cette pageDiminuer la taille du texte de cette page

1 juin 2006

Compte rendu du Voyage de S.A.S. la Princesse Stéphanie à l’Organisation des Nations-Unies, New York

S.A.S. la Princesse Stéphanie s’est rendu à New-York les jeudi 1er et vendredi 2 juin 2006 à l’occasion de la Réunion de haut-niveau sur le Vih/Sida organisée au Siège des Nations-Unies, afin d’exposer la contribution de Monaco et de déclarer Son engagement personnel dans la lutte contre le VIH/Sida.

 Photo 1 :Compte rendu du Voyage de S.A.S. la Princesse Stéphanie à l’Organisation des Nations-Unies, New York
D

La Princesse qui est la Présidente de l’association, Fight Aids Monaco, représentait officiellement la Principauté. Elle avait reçu, avant son départ, le soutien sans faille de S.A.S. le Prince Souverain, Albert II, Son frère.

Le vendredi 2 juin, la Princesse Stéphanie débutait sa journée par un petit déjeuner de travail placé sous la Présidence du Secrétaire Général, M. Kofi Annan, au Siège des Nations-Unies, puis se rendait dans la salle de l’Assemblée générale, où elle écoutait les discours de M. Annan et de Mme Laura Bush, épouse du Président des Etats-Unis d’Amérique.

A l’issue, la Princesse Stéphanie se rendait au centre de soins, de prévention et de réhabilitation, « HousingWorks » de la ville de New-York, afin d’y rencontrer des malades atteints du sida et des membres du personnel soignant. Elle était accompagnée dans cette visite par S.E. M. Gilles Noghès, Ambassadeur de Monaco auprès des Nations-Unies et de Mme Barbara Lehman, épouse de M. John Lehman, Président de la Princess Grace Foundation, qui travaille en qualité de bénévole pour le HousingWorks.

A son retour en fin de matinée au Siége des Nations-Unies la Princesse Stéphanie s’exprimait en ces termes à la Tribune :

D

« Monsieur le Président, je suis venue ici déclarer ma solidarité avec tous ceux qui luttent contre le sida, maladie qui n’épargne aucun peuple et qui fait planer aujourd’hui encore une menace terrible sur l’ensemble des populations. Tout homme, femme ou enfant ne peut pas lutter à armes égales contre cette maladie. Malheureusement l’accès à la prévention, au dépistage puis aux soins et aux traitements reste encore impossible pour beaucoup.

Pleinement conscients de la raison d’être de tous les engagements pris dans ce lieu prestigieux, le Prince Rainier III, mon regretté Père et Mon Frère le Prince Souverain Albert II, ont souhaité dès 1997 que Monaco s’associe aux actions de l’ONUSIDA.

La Principauté a contribué également au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et depuis l’an dernier participe au Fonds d’accélération des projets du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida. Mon Pays s’engage de surcroît dans la campagne conjointe UNICEF/ONUSIDA « Unissons-nous pour les enfants contre le sida. » Il participe ainsi avec Andorre, le Liechtenstein et Saint-Marin au financement d’un programme en faveur de la prévention de la transmission de la maladie de la mère à l’enfant.

Je m’engage déjà personnellement, par le biais de mon association FIGHT AIDS MONACO, en faveur d’une meilleure information accessible à tous, pour qu’une prévention efficace soit menée.

Nous intervenons dans les établissements scolaires et universitaires, aidons les personnes touchées par le virus et soutenons la recherche. Nous luttons au quotidien afin que la dignité de chaque personne séropositive soit préservée car toute discrimination est intolérable ; elle l’est encore plus lorsqu’elle s’ajoute à la souffrance physique et à la détresse psychologique engendrée par cette maladie.

Je m’engage aussi dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement dont la lutte contre le sida fait partie intégrante.

Quant à elle, la Principauté de Monaco s’engage à soutenir le travail exemplaire des partenaires de l’ONUSIDA qui, grâce au leadership de son Directeur exécutif, contribue inlassablement à rassembler les énergies, surmonte les obstacles et agit avec conviction et détermination.

Je pense qu’il est de mon devoir de femme et de mère de famille de continuer à lutter de toutes mes forces et avec toute mon énergie contre cette pandémie.

Je vous remercie ».

D

Cette visite était suivie d’un déjeuner aux Nations Unies, organisé par S.E. M. Gilles Noghès en présence de personnalités du monde politique et d’ONG, dont S.E. M. Denis Dangue Réwaka, Ambassadeur du Gabon ; le Dr Musimbi Kanyoro (Kenya), Secrétaire Générale du World YWCA , organisation qui rassemble 25 millions de femmes et de jeunes filles dans 122 pays ; de Mlle Asma Bashir qui travaille au Pakistan pour le « Consortium National » chargé de combattre le virus du Sida ; et de M. Allan Clear, Directeur Exécutif de l’organisation « Harm Reduction Coalition » qui vient en aide aux toxicomanes.

Dans l’après-midi, la Princesse Stéphanie et sa délégation était reçue en Audience dans le Bureau du Secrétaire Général, M. Kofi Annan, qui évoquait l’évolution de la pandémie et les difficultés que rencontrent les pays à la combattre.

Plus tard, la Princesse Stéphanie rencontrait le Dr Peter Piot, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, qui donnait un aperçu des questions essentielles qui furent posées lors de la Réunion de haut niveau et examinait le rôle que peuvent jouer les parlements dans la mise en œuvre des politiques de lutte contre le sida.

Le Dr Piot se rendra à Monaco le 8 juin prochain pour une Conférence intitulée « Femme et Vih » organisée par l’association « Fight Aids Monaco » que Préside la Princesse Stéphanie. Cette Conférence se tiendra au Théâtre Princesse Grace.

S.A.S. la Princesse gagnait en soirée l’aéroport John Fitzgerald Kennedy afin de rejoindre la Principauté de Monaco, le samedi 3 juin 2006.

Contact

Plan du site

Aide

Accessibilité

Informations légales et éditoriales

Crédits

Réalisé par NEXINT

Copyright © 2011 Palais Princier de Monaco