Palais Princier de Monaco
Ajouter cette page à vos favorisFaire de cette page un document PDFImprimer cette pageAugmenter la taille du texte de cette pageRéinitialiser la taille du texte de cette pageDiminuer la taille du texte de cette page

6 novembre 2007

Compte rendu (jours 1 et 2) de la visite de S.A.S. la Princesse Stéphanie à Madagascar

S.A.S. la Princesse Stéphanie est arrivée le mardi 16 novembre pour une visite de deux jours dans ce pays en qualité de Présidente de Fight Aids Monaco (F.A.M.) et de Représentante Spéciale de l'ONU Sida.

 Photo 1 :Compte rendu (jours 1 et 2) de la visite de S.A.S. la Princesse Stéphanie à Madagascar
D

En début d'après-midi la Princesse Stéphanie visitait le Centre Hospitalier Universitaire de Befelatanana et rencontrait le Dct Mamy, Chef de Service des Maladies Infectieuses.

Fight Aids Monaco et la Direction de la Coopération Internationale de Monaco soutiennent le service du Dct Mamy en lui apportant une aide financière (14.000 euros en 2007, dont huit mille euros pour le fonds d'urgence), matérielle en la dotant d'équipement informatique ainsi qu'en matière de formation pour un de ses médecins.

Durant sa visite le Dct Mamy regrettait le fait que « ses patients arrivent souvent tard dans son service pour s'y faire soigner, compliquant ainsi le processus de guérison ».

En fin d'après midi, la Princesse Stéphanie était reçu en audience par le Président de la République Malgache, M. Marc Ravalomanana, audience à laquelle assistait sa fille, Sarah, qui souhaite également s'engager dans la lutte contre le sida.

Le soir, le Consul de Monaco, M. Cyril Juge organisait une soirée en l’honneur de la Princesse Stéphanie et en présence du Ministre de la santé et de son épouse.

D

Mercredi 7 décembre 2007, deuxième et dernier jour de mission.

La Princesse Stéphanie poursuivait Mercredi sa mission de deux jours à Madagascar en visitant en début de matinée l’ONG Sisal, Présidée par Maître Maria et soutenue par Fight Aids Monaco. Sisal accueille les personnes touchées par le VIH/Sida et par d’autres infections sexuellement transmissibles (IST). Elle organise des séances d’information, d’éducation et de communication ciblant les travailleurs du sexe et les personnes des quartiers défavorisés. Cette ONG malgache permet à ses bénéficiaires d’effectuer des tests de dépistages pour le VIH et la syphilis.

Un temps a été consacré aux bénéficiaires de Sisal qui ont pu faire part à la Princesse de leur vécu en tant que Malgaches vivant avec le VIH.

A l’issue la Princesse Stéphanie rejoignait à pied l’association « Graines de Bitume » dans le quartier d’Andavamanba (littéralement « dans l’antre du crocodile). Cette association franco-malgache s’occupe de l’accompagnement et de la re-socialisation des enfants des rues, victimes, parfois de maltraitance familiale. Graines de Bitume suit 190 enfants, elle travaille sur la scolarité, l’éducation et l’hygiène et apporte une aide juridique aux enfants.

A l’arrivée de la Princesse, les enfants ont souhaité lui offrir un spectacle de cirque et de « Slam ».

D

Vers 13 heures les responsables de l’Onusida de Madagascar organisaient une rencontre avec les représentants de la société civile, dont des membres des Nations Unies et de l’OMS ainsi que des associations de personnes vivant avec le VIH/Sida, des travailleurs du sexe et des homosexuels.

En milieu d’après midi, la Princesse achevait son voyage dans la « Grande Ile » par une visite à l’Hôpital d’Itaosy situé en périphérie de la Capitale, afin d’y rencontrer sa directrice le Dct Sylvia.

Cet hôpital qui gère un Centre de Tests Volontaires (C.T.V.) est aussi spécialisé dans la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME).

Plusieurs femmes séropositives ont déjà pu y accoucher.

D

Fight Aids Monaco va participer prochainement à la rénovation de son service d’analyse biologique. En 2005, l’ONUSIDA a classé Madagascar comme étant un pays relativement peu touché par le VIH, en dessous des pays d’Afrique Australe.

Les autorités de ce pays engagent un effort particulier pour lutter contre le VIH et souhaitent d’ici à 2015 encore mieux informer les populations des risques d’infection, renforcer la prévention et de lutter contre la discrimination dont sont trop souvent victimes les personnes atteintes par le virus.

Contact

Plan du site

Aide

Accessibilité

Informations légales et éditoriales

Crédits

Réalisé par NEXINT

Copyright © 2011 Palais Princier de Monaco