Palais Princier de Monaco
Ajouter cette page à vos favorisFaire de cette page un document PDFImprimer cette pageAugmenter la taille du texte de cette pageRéinitialiser la taille du texte de cette pageDiminuer la taille du texte de cette page

3 mars 2009

SAS le Prince Albert II a présidé la séance d’ouverture du Séminaire d’experts sur l’Arctique

S.A.S. le Prince Albert II a présidé, le mardi 3 mars 2009, le Séminaire organisé par l’UNESCO sur le thème : le développement durable dans la région Arctique face au changement climatique, défis scientifiques, sociaux, culturels et éducatifs

 Photo 1 :SAS le Prince Albert II a présidé la séance d’ouverture du Séminaire d’experts sur l’Arctique

Dans son allocution, Il a souligné « Il y a quelques années encore, le séminaire d'aujourd'hui était inenvisageable. Je ne dis pas qu'il n'aurait intéressé personne, non. Je constate simplement une différence essentielle, une mutation en profondeur des mentalités qui autorise aujourd'hui les plus grands espoirs ».
Puis, Il a continué en disant : « Dans tous les pays du monde, une générosité est en marche, aussi diverse que foisonnante. Grands philanthropes ou petits donateurs, de plus en plus de nos contemporains offrent de leur temps et de leur argent pour préserver notre avenir commun. Et ces gestes de fraternité à l'égard des générations futures sont aussi formidables d'efficacité. (···) Ce contexte porteur doit nous inciter, chacun à notre niveau, avec les moyens qui sont les nôtres, à faire preuve de détermination et à aller plus loin. » Il a ensuite rajouté « (···) le changement global auquel nous assistons n'a pas que des effets directs mesurés par les relevés topographiques ou les études des biologistes. Il y a aussi, moins évidentes mais tout aussi présentes, les modifications en profondeur des usages sociaux et des mentalités. Il y a ces mille révolutions silencieuses qui altèrent inexorablement les équilibres et les traditions hérités de la longue histoire des peuples. Il y a la nécessité de conserver leur mode de vie en l'adaptant aux évolutions du monde. C'est pour tous les peuples un défi immense, face auquel ils sont souvent dépourvus. Nous devons les aider. »
Il a terminé son intervention en rappelant : « C'est bien le sens de la réunion d'aujourd'hui, tel en tout cas que je l'entends : construire le développement durable par la science, mais aussi par une action plurielle, une action à la fois sociale, culturelle et éducative dans nos pays moins directement concernés mais tout aussi responsables. C'est un devoir de réciprocité, qui doit en même temps nous conduire à prévenir en Arctique les catastrophes annoncées, notamment en accompagnant les populations, et à lutter partout contre les causes de ces bouleversements en faisant advenir une vraie communauté de destin. Cela aussi, c'est avant tout par le savoir, par une prise de conscience généralisée, par la transmission au plus grand nombre des travaux des scientifiques, mais aussi par la diffusion de nos échanges d'aujourd'hui, que nous y parviendrons. »

Monsieur Koïchiro Matsuura, Directeur Général de l'UNESCO, et le Professeur Malaurie, Ambassadeur de Bonne Volonté à l'UNESCO, ont ensuite pris la parole. Le Professeur Malaurie, reçu la veille en Audience par le Prince Souverain a tenu à lui rendre hommage : « Monseigneur, j'exprime notre gratitude de la Communauté des Scientifiques. Vous vous inscrivez dans la tradition de Votre illustre arrière grand-père, Albert Ier, l'explorateur des mers froides mais avec Votre touche personnelle. Tel un Prince Médicis, Vous êtes ami des Arts et des sciences, des créateurs. »

A la suite de cette cérémonie, S.A.S. le Prince Souverain a rencontré en audience privée M. Koïchiro MATSUURA, Directeur Général de l'UNESCO.

Au cours de cet entretien, SAS le Prince Souverain a souligné les excellents rapports que la Principauté entretient avec cette Organisation depuis maintenant 60 ans et évoqué les projets de coopération conduits en commun. Le Souverain a rendu hommage au travail mené par M. Matsuura qui depuis neuf ans mène une réforme institutionnelle de grande ampleur.

Cette rencontre s'est poursuivie par un déjeuner offert au Palais Princier en présence notamment du Ministre d'Etat et des membres du Gouvernement, du Professeur MALAURIE, de S.E. M. Jean PASTORELLI, Délégué Permanent auprès de l'UNESCO, de M. Patrick VAN KLAVEREN, Ministre Conseiller, Délégué Permanent auprès des Organismes Internationaux à caractère scientifique, environnemental et humanitaire, et des membres du Cabinet Princier

A l'issue du déjeuner, une réunion de travail a rassemblé autour de S.A.S. le Prince Souverain SEMM Jean-Paul PROUST, Franck BIANCHERI, Jean PASTORELLI, Messieurs Georges Lisimachio, Robert Calcagno, Paul Masseron et Patrick Van Klaveren. L'accent a été mis sur les activités menées par la Principauté au sein de l'UNESCO, en lien avec les thèmes prioritaires définis lors de la dernière conférence générale de l'Organisation, notamment la réduction de la pauvreté dans le cadre du développement durable, l'éducation pour tous, les changements climatiques, la protection des patrimoines matériels et immatériels et la diversité des expressions culturelles.

Vendredi après-midi, le Prince participera à la Restitution des travaux qui concluront ces quatre journées de Séminaire.

Contact

Plan du site

Aide

Accessibilité

Informations légales et éditoriales

Crédits

Réalisé par NEXINT

Copyright © 2011 Palais Princier de Monaco