Palais Princier de Monaco
Ajouter cette page à vos favorisFaire de cette page un document PDFImprimer cette pageAugmenter la taille du texte de cette pageRéinitialiser la taille du texte de cette pageDiminuer la taille du texte de cette page

Un Prince International, toujours aussi proche des monégasques (Interview Monaco-Matin)

Une extension en mer de 5 ha en 2014 ?

1° Monseigneur, en ce jour de Fête Nationale, si l'on devait faire un bilan de ces quatre années écoulées, quelles sont les décisions dont Vous êtes le plus fier ?

Tout d'abord, permettez moi de rappeler que la Fête Nationale est un moment privilégié de communion et d'intimité entre les monégasques et la Famille Princière. Au-delà de la communauté nationale, j'apprécie d'associer les résidents à ce temps fort de partage.

C'est aussi pour moi une occasion toute particulière de retracer le chemin que nous avons parcouru ensemble et d'évoquer les projets à venir.

L'année 2009 a été riche en satisfactions sur la scène internationale et la reconnaissance tant par l'OCDE ou le GAFI que par le Conseil de l'Europe de notre conformité globale aux standards internationaux tout en préservant nos spécificités en a été le point d'orgue.

Je suis fier également que la Principauté soit reconnue pour ses compétences et son sérieux dans les enceintes internationales. L'élection récente de Monaco au sein du Conseil Exécutif de l'UNESCO en est un témoignage supplémentaire.

J'ai voulu par ailleurs que la Principauté apporte son énergique contribution à la nécessaire prise de conscience en matière de développement durable.

Malgré une situation économique mondiale difficile, en Principauté nous nous sommes efforcés d'apporter aux entreprises l'aide nécessaire afin qu'elles surmontent la période de crise à laquelle l'ensemble des sociétés a été confronté. Mon Gouvernement a également pris à ma demande des mesures visant au maintien d'un secteur industriel indispensable à l'équilibre socio-économique.

Au plan social, comment ne pas évoquer la grande réalisation des 900 logements domaniaux destinés aux monégasques et les dispositions prises pour faciliter le logement des enfants du pays. Sans oublier la mise en œuvre d'une véritable filière gériatrique qui permettra une meilleure prise en charge de nos aînés en fonction de leur degré de dépendance et des réponses qu'ils attendent de notre système social.

Je suis également très attentif à l'épanouissement et au développement de notre jeunesse. Des dispositions d'importance ont été prises telles le doublement des crédits consacrés aux bourses d'études ou la mise en œuvre d'un programme ambitieux pour l'orientation et l'insertion dans le tissu économique des jeunes diplômés. Car c'est sur les jeunes que repose la Principauté de demain et c'est pour eux aussi que je trace les lignes forces de notre avenir.

Enfin, j'ai souhaité donner un nouvel élan à la politique culturelle par plusieurs nominations d'importance.


2° La Principauté de Monaco, comme tous les autres pays, traverse une crise économique. Peut-on parler d'une « sortie de crise », de la fin de la récession ? Vous disiez en avril dernier que cette crise nous oblige « à repenser nos moyens de développement, qu'il faut inventer une autre croissance, compléter les secteurs professionnels par de nouvelles activités··· » qu'en est-il aujourd'hui de ces nouvelles activités ?

La crise n'a pas épargné la Principauté, même si ses effets y sont atténués. Je tiens à rappeler par ailleurs que nos finances publiques sont saines.

J'ai demandé à mon Gouvernement d'instaurer des mesures de soutien à l'emploi et d'accompagnement des entreprises en difficulté. Les périodes de crise économique doivent en effet être mises à profit pour tirer le meilleur parti de la reprise lorsqu'elle sera au rendez-vous, ce qui devrait être le cas l'année prochaine.

En attestent les nombreux projets en cours en vue de l'adaptation de la Principauté aux évolutions qui s'imposent tel que celui de la Tour Odéon qui s'inscrit dans cette perspective. Je rappelle à cet égard que 40% du budget de l'Etat est consacré aux dépenses d'équipement.

Je veux que le développement à venir de Monaco soit raisonnable et réfléchi compte tenu, notamment, du nouveau contexte économique international, mais aussi des responsabilités qui nous incombent désormais du fait de nos choix environnementaux. Cette croissance devra toutefois être soutenue pour garantir des retombées économiques et sociales satisfaisantes et offrir aussi à la population une qualité de vie toujours appréciée.

Notre objectif est donc une croissance fondée sur des activités diversifiées : bureaux, activités de recherche et de nouvelles technologies, activités tertiaires, tourisme haut de gamme, activités industrielles propres et à forte valeur ajoutée.

Même avec un objectif plus adapté à la conjoncture, je garde pour ambition une progression annuelle moyenne de l'ordre de 800 emplois.

Par ailleurs, l'avenir de l'activité bancaire et du secteur commercial passe par un développement in shore.

Je souhaite, dans cette perspective, que soit maintenue une offre immobilière de qualité pour les résidents étrangers qui placent leur confiance dans notre pays et sont désireux d'y travailler ou d'y investir.

La Principauté demeurant confrontée, comme toujours, à l'enjeu de l'espace, je n'ai jamais cessé de penser aux surfaces que nous serons susceptibles d'offrir, à l'achèvement de l'aménagement des délaissés SNCF, dans la perspective du développement raisonnable, équilibré et respectueux de l'environnement que j'ambitionne pour notre pays.

J'ai donc demandé à mon Gouvernement d'engager dès 2010 des études sur l'hypothèse d'une extension mesurée, en continuité de Fontvieille, qui pourrait être, dans un premier temps, d'au moins 5 hectares. La conquête de ce nouvel espace pourrait permettre de réaliser environ 300.000m² avec une grande mixité de logements haut de gamme, logements domaniaux et espaces économiques.

Bien évidemment, les études actuellement réalisées sur l'environnement marin pour l'ancien projet du Larvotto, devront être mises à profit pour le site de Fontvieille. Les nuisances de tous ordres liées aux chantiers devraient être aussi limitées que possible à cet endroit. Ce nouveau quartier devrait être exemplaire en termes de recours aux énergies renouvelables ainsi que pour les matériaux utilisés.

Je souhaiterais, à cet égard, disposer d'un dossier exhaustif à l'horizon 2013-2014 afin de me déterminer en toute connaissance de cause.

Ainsi la Principauté pourra-t-elle poursuivre son ouverture à l'international et continuer à attirer des investisseurs étrangers avec leurs familles.

Cette intensification des échanges permettra également l'implantation de groupes internationaux dotés d'une expertise avérée, ainsi que l'installation, grâce à la modernisation des textes sur les activités financières, de professionnels de la finance dans des domaines spécialisés.

Ce développement de notre économie s'inscrira dans le cadre de nos textes et conventions en conformité avec les standards internationaux dans les domaines de la lutte contre le blanchiment, le financement du terrorisme et la corruption.


3° La qualité de vie des monégasques a toujours été semble t-il, l'une de Vos priorités. Comment entretenez-Vous cette qualité de vie à Monaco ?

Je souhaite que la Principauté mette en œuvre des projets nouveaux visant à y maintenir et développer un lien social fort. Ce lien, nous le devons d'abord aux familles. Le nombre de points d'accueil destinés à la petite enfance sera augmenté afin de faire face à l'accroissement prévisible de la demande et à l'installation à Monaco de nouveaux foyers.

Dans le même esprit, il est essentiel que nos ainés soient entourés, accompagnés et pris en charge, avec le sens de la dignité et des responsabilités qui nous incombent, ainsi qu'à leurs proches.

Des unités d'hébergement seront bientôt disponibles pour compléter les moyens actuels puisque le futur Centre de Gérontologie Clinique Rainier III offrira 210 chambres d'accueil. Dès cette opération achevée, il sera possible d'engager la rénovation complète de la Résidence du Cap Fleuri.

Le développement de ce lien social trouvera également à s'exprimer à l'égard des personnes handicapées, parce qu'il est important qu'elles aient toute leur place parmi nous. Non-discrimination, au travers notamment de l'accessibilité aux infrastructures publiques et privées, accompagnement vers l'emploi, sont les axes que j'ai demandé à mon Gouvernement d'approfondir.

Un lien social moderne suppose également un dialogue constructif entre les acteurs du milieu du travail. Salariés et employeurs ressentent le besoin d'un cadre juridique adapté. Celui-ci doit permettre la protection et le développement de l'emploi, source de richesse commune et de prospérité de notre pays.

Des textes sont en préparation, j'ai demandé qu'on y veille tout particulièrement.

Une politique sanitaire ambitieuse doit nous conduire à faire évoluer nos structures hospitalières grâce au nouvel hôpital.

Par ailleurs la recherche scientifique va être encouragée. Le Centre Scientifique de Monaco a déjà une solide réputation dans le domaine de la biominéralisation. Il a reçu pour mission complémentaire de développer ses travaux dans le domaine médical, en partenariat avec de grands instituts de recherche internationaux.

Mais je ne pourrais parler de qualité de vie à Monaco sans rappeler que toutes les mesures adéquates doivent être prises pour limiter les nuisances des chantiers et celles issues du trafic automobile.

L'évolution du plan de déplacement urbain et toutes les mesures incitatives que nous pourrons prendre pour favoriser les déplacements doux et durables tels que les transports en commun en site propre, apporteront, j'en suis persuadé une contribution majeure au bien-être de notre population.

La sécurité des personnes et des biens constitue aussi un élément essentiel de la qualité de vie. Cela reste un engagement prioritaire : je veillerai à ce que mon pays maintienne son niveau exemplaire de sûreté.

Je le répète, la jeunesse est aussi l'une de mes priorités. Le système éducatif monégasque est déjà très performant. Parce qu'il doit rester ouvert sur l'international, l'apprentissage précoce des langues étrangères conservera toute son importance. De même les établissements d'enseignement privé de langue anglo-saxonne continueront à faire l'objet d'un suivi attentif pour nos résidents étrangers.

Je rappelle que de nouveaux bâtiments scolaires seront livrés prochainement : collège et lycée technique et hôtelier, sans pour autant que soit négligé l'enseignement privé catholique. Par ailleurs, un club de loisirs destiné aux jeunes est en cours d'achèvement. Je voudrais également faciliter l'engagement de la jeunesse de notre pays dans l'action humanitaire.

Mais n'oublions pas que la Principauté est aussi reconnue aujourd'hui comme l'une des capitales mondiales du sport, avec plus de 9.000 licenciés sportifs chez nous, sans compter les pratiquants occasionnels.

Je tiens à encourager et développer cette pratique physique régulière. Je suis avec attention, comme vous tous, l'évolution de notre équipe de football qui va consolider, je l'espère, ses résultats prometteurs du début de saison.

Tout cela concourt à une qualité de vie exceptionnelle.


4) Vous déployez une importante activité à l'international, « à quoi servent tous ces déplacements » s'interrogent les monégasques qui préféreraient que le Prince s'occupe de leur problèmes, de leur santé, de leur sécurité···

Je vous rassure, les monégasques savent parfaitement que leurs préoccupations sont entendues et que notre pays offre des conditions de vie exceptionnelles.

Mais comme vous le savez, la politique extérieure de la Principauté repose sur une longue tradition d'échanges et de liens historiques avec ses voisins proches. Elle est aussi riche des liens qu'elle a su nouer de longue date auprès de divers Etats. En témoigne aussi le creuset de nationalités présentes à Monaco qui contribue incontestablement à sa richesse.

Conformément à la Constitution, je représente mon pays dans ses rapports avec les puissances étrangères. J'agis inlassablement pour que Monaco poursuive son engagement selon deux axes majeurs : le rayonnement de la Principauté sur la scène internationale en la présentant dans ses réalités et la solidarité auprès des plus défavorisés, dans un esprit de respect, de tolérance et de liberté.

Mon pays est certes connu dans le monde entier, mais ce que je souhaite aujourd'hui c'est que la Principauté ait un rayonnement international basé sur ses valeurs institutionnelles séculaires associé à un dynamisme reconnu. Je pense pouvoir affirmer que les très nombreux contacts que j'ai noués au cours de mes voyages ont été fructueux tant au niveau des négociations internationales que pour affirmer la présence de Monaco dans de très nombreux domaines.

C'est par cette ouverture sur le monde, par des contacts permanents avec d'autres Etats et dans les conférences internationales, qu'il est possible de percevoir les mutations et ainsi de prévoir les réponses adaptées à la Principauté. Tel est le sens des actions que je mène à l'international.

Je me félicite du travail accompli par mon Gouvernement sur mes directives pour la conclusion récente de négociations qui ont pu être menées afin de faire entendre la voix de la Principauté reconnue comme un partenaire à part entière.

Je souhaite aussi rappeler que le développement de nos relations internationales repose sur l'important réseau diplomatique et consulaire qui assure efficacement les relais nécessaires aux démarches ou actions menées par tout acteur, privé ou public, individuel ou collectif.


5) En conclusion, Monseigneur, en ce jour de Fête nationale quel souhait formulez-Vous pour la Principauté ?

Comme vous le savez, la communauté monégasque s'est toujours rassemblée autour de projets initiés par les Princes pour pérenniser l'essor du pays. Aujourd'hui, je souhaite que les projets en cours fédèrent les énergies de tous les acteurs institutionnels et économiques de la Principauté.
C'est dans un esprit d'union, que tous ensemble nous relèverons ainsi les défis de l'avenir.

Contact

Plan du site

Aide

Accessibilité

Informations légales et éditoriales

Crédits

Réalisé par NEXINT

Copyright © 2011 Palais Princier de Monaco