L’éducation et le sport

La modernisation du système éducatif pour l'adapter aux nécessités de notre temps a été une priorité constante de la politique menée par le Prince Rainier III depuis le début de son Règne, l'objectif étant d'offrir les meilleures possibilités d'instruction et de formation aux jeunes du Pays.

Le système éducatif est régi par la Loi n° 826 du 14 août 1967 sur l'enseignement et l'Ordonnance Souveraine du 7 février 1970 prise pour son application. Les programmes et les diplômes sont ceux préconisés par l'enseignement français.

Depuis 1989, la carte scolaire de la Principauté comporte dix établissements publics : sept écoles maternelles et primaires, un collège, un lycée d'enseignement général et technologique, un lycée d'enseignement professionnel et hôtelier.

En 2003-2004, 4.500 élèves sont scolarisés dans le secteur public, des classes maternelles aux sections de Technicien Supérieur ; en complément un enseignement privé confessionnel est dispensé dans deux établissements sous contrat d'association avec l'Etat, qui accueille 1.400 élèves de la maternelle à la terminale.

Depuis plusieurs décennies, l'Education Nationale bénéficie d'un effort budgétaire soutenu. Celui-ci a porté au cours des vingt dernières années sur la rénovation ou la reconstruction de la plupart des établissements scolaires et sur leur équipement : ateliers industriels, laboratoires de sciences, matériel informatique et multimédia, salles de visioconférences, self-service…

Méritent par ailleurs d'être mentionnés les aspects spécifiques de la pédagogie et des programmes :

  • l'ouverture internationale : enseignement renforcé de la langue anglaise depuis les classes pré-scolaires jusqu'à celles de terminale, avec l'organisation de voyages et d'échanges scolaires ;
  • la promotion de la culture nationale : enseignement de la langue monégasque et de l'histoire de Monaco ;
  • le programme d'éveil artistique : en collaboration avec la Direction des Affaires Culturelles, initiation artistique au travers des entités culturelles (Opéra, Ballets, Orchestre, Théâtre) et enseignement de la musique (Académie Fondation Prince Rainier III et manécanterie des Petits Chanteurs de Monaco) ;
  • le programme en faveur de la lecture.

Enfin, le Gouvernement Princier octroie, sur fonds publics, trois types de bourses :

  • pour aider les jeunes qui entreprennent et poursuivent des études supérieures (dans les universités, les grandes écoles, les instituts techniques…) : 150 bénéficiaires en 1980, plus de 400 pour l'année 2002-2003 ;
  • pour le perfectionnement dans les langues étrangères (anglais, allemand, espagnol, italien) : une centaine de bénéficiaires ;
  • depuis 1998, pour des stages en entreprises pour les jeunes qui, à l'issue de leur cursus scolaire ou universitaire, souhaitent acquérir une expérience en milieu professionnel.

En Principauté, le sport fait partie intégrante du système éducatif. C'est pourquoi, le Prince Rainier III a voulu que, chaque fois que cela a été possible, les nouveaux établissements scolaires soient dotés des installations nécessaires aux sports de base individuels ou collectifs (gymnase, piscine). Dans le même esprit, un aménagement des horaires a été prévu dans le cadre des classes sportives aménagées.

La ville a été également pourvue d'équipements conçus aussi bien pour la population locale que pour la pratique du sport de haut niveau : Stade Nautique Rainier III, nouveau Stade Louis II, inauguré en 1985, comportant un terrain de football et une piste d'athlétisme avec des tribunes d'une capacité de 20 000 places, une salle omnisports servant notamment au basket-ball, au volley-ball et au handball, une piscine olympique couverte et de nombreuses salles spécialisées (gymnastique, judo, escrime, boxe, squash, haltérophilie, etc…), le Stand de Tir Rainier III, des cours de tennis, un parcours de santé.

Parallèlement, depuis 1949, l'effort des pouvoirs publics a été continu pour mettre le sport à la portée de tous : grâce aux aides financières octroyées par le Gouvernement Princier et la Commune de Monaco, la population locale et celles des communes limitrophes disposent d'environ 80 clubs encadrés par 26 fédérations sportives reconnues par les instances sportives internationales. Quatre membres sur dix inscrits dans les clubs monégasques sont domiciliés hors de la Principauté.

Le troisième axe de la politique conduite dans ce domaine sous l'impulsion du Prince Rainier III a été de promouvoir la Principauté comme carrefour international du sport. Cet objectif s'est concrétisé :

  • par une large participation au calendrier sportif international dans des disciplines traditionnelles ou nouvelles : les sports mécaniques (Rallye Automobile Monte-Carlo, Grand Prix de Formule 1), le yachting (Primo Cup, Monaco Classic Week), le tennis (Open de Monte-Carlo), l'athlétisme (Meeting « Herculis » -finales du Grand Prix IAAF à Monaco en 1989 et 1995-, Marathon de Monaco), la natation (Meeting International), le concours hippique (Jumping International de Monte-Carlo), le bobsleigh (Concours international de poussée), la gymnastique (Concours International « Princesse Grace »), etc. ;
  • en septembre 1993, par l'accueil à Monaco de la 101e Session du Comité International Olympique, au terme de laquelle la ville de Sydney a été choisie pour organiser les Jeux Olympiques d'été de l'an 2000 ;
  • par l'installation en Principauté du siège de plusieurs instances sportives ou institutions internationales : l'Association Générale des Fédérations Internationales Sportives (A.G.F.I.S.) ; l'Association Internationale pour un Sport sans Violence (A.I.C.V.S.) dont le Prince Rainier III fut président du Comité d'Honneur ; l'Association du Tennis Professionnel (zone Europe) depuis 1990 ; la Fédération Internationale d'Athlétisme Amateur (IAAF) depuis 1994 ; l'Union Motonautique Internationale ; la Confédération mondiale du Sport de boules et plus récemment l'Union Internationale de Pentathlon moderne et Biathlon.

Depuis 1995, le Gouvernement Princier a développé ses initiatives à l'égard de la jeunesse. Son action se déploie dans quatre directions :

  • un effort de concertation, de soutien et d'information à l'égard des associations ;
  • la diversification des activités culturelles, sportives et de loisirs offertes aux jeunes (pass'sport culture, aires de jeux…) ;
  • la préparation des jeunes à l'entrée dans la vie active : stages en entreprises et à l'étranger, concours idées jeunes ;
  • un soutien aux jeunes qui souhaitent s'engager pour des causes humanitaires et ouverture sur le monde extérieur : aide à la construction d'un foyer à Madagascar, jumelages et voyages dans le cadre scolaire et extra-scolaire.

Monaco le Lundi 14 Avril () - Copyright © 2008 Palais Princier de Monaco - http://princerainier3.palais.mc