La culture et les arts

La longue tradition de mécénat artistique affirmée par les Princes de Monaco se perpétue sous le Règne du Prince Rainier III. Tous les arts sont favorisés avec le souci constant de découvrir et d'encourager les jeunes talents, de maintenir un équilibre entre l'exigence de la qualité artistique et la nécessité d'une adaptation réfléchie aux formes d'expression et de création de notre temps.

Dès 1953, le Prince Rainier III fait réédifier le Fort Antoine partiellement détruit en 1944 pendant la dernière guerre. Ainsi restauré et aménagé, le Fort Antoine est devenu théâtre de plein-air.

En 1954, le Prince inaugure « Télé Monte-Carlo ».

En 1956, par Ordonnance Souveraine, l'Ecole Municipale de Musique, créée en 1933, devient « Académie de Musique Fondation Prince Rainier III ».

Le 19 août 1959, le Prince Rainier III accueille pour la première fois, dans le cadre prestigieux de la Cour d'Honneur du Palais, l'Orchestre National de l'Opéra de Monte-Carlo, qui deviendra l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo en 1980. 1959 sera ainsi le début des « Concerts du Palais Princier », donnés chaque été (juillet – août) en soirée avec la participation des plus grands chefs et solistes.

En 1961, créant le Festival International de Télévision de Monte-Carlo, le Prince Rainier pressent toute l'importance de cette forme de communication promise au plus surprenant développement. Evénement majeur pour le monde de la télévision, cette manifestation, doublée d'un marché, a acquis une réputation mondiale et présente les domaines les plus variés et les plus complets de la télévision moderne. Depuis le 1er juin 1988, ce Festival est présidé par S.A.S. le Prince Héréditaire Albert.

En 1964, à l'initiative de la Princesse Grace, le Prince Rainier III crée la « Fondation Princesse-Grace » dont la mission est de découvrir et de soutenir de jeunes artistes du cinéma, du théâtre et de la danse en les aidant, par l'attribution de bourses, à atteindre le plus haut niveau. La Fondation veille aussi aux destinées de l'Académie de Danse Princesse-Grace, dirigée par Marika Besobrasova dans le merveilleux cadre de la Villa Casa Mia, et entretient la « Princess Grace Irish Library ». Enfin, dans le cadre de la Fondation Prince Pierre, elle soutient chaque année des artistes contemportains.

Le 17 février 1966, en hommage à Son Père, le Prince Pierre, grand protecteur des Arts et des Lettres, le Prince Rainier crée la Fondation Prince-Pierre dont l'objet est de favoriser la culture et le progrès des lettres et des arts, spécialement par l'attribution de prix. La Fondation regroupe trois institutions :

  • Le Prix Littéraire Prince-Pierre de Monaco, créé en 1951 ;
  • Le Prix de Composition musicale, décerné depuis 1960 ;
  • Le Prix International d'Art Contemporain, attribué pour la première fois en 1965 et organisé par la Fondation Prince-Pierre depuis 1983.

Trois jurys prestigieux sont chargés de l'attribution de ces prix : le Conseil Littéraire, le Conseil Musical et le Conseil Artistique qui réunissent quelques-uns des plus grands noms des lettres, de la musique et des arts plastiques. Depuis 1988, le Prince Rainier III a confié la présidence de la Fondation Prince-Pierre et de ses Conseils Littéraire et Artistique à Sa fille, S.A.R. la Princesse de Hanovre.

Toujours en 1966, le Prince crée la Direction des Affaires Culturelles, service gouvernemental dont la mission est de coordonner et d'encourager toute l'activité culturelle de la Principauté sous diverses formes d'expression artistique que ce soit. Cette direction joue un rôle effectif « d'antenne culturelle » et organise aussi des manifestations, qu'il s'agisse d'expositions ou de récitals ou de grands rendez-vous de renommée internationale, comme le Printemps des Arts, les spectacles du Fort Antoine dans la Ville, la session annuelle de la Fondation Prince-Pierre et son cycle de conférences.

Le 30 juin 1970, le Musée des Souvenirs napoléoniens et des Archives du Palais Princier, situé dans le Palais même, ouvre ses portes.

Le 13 septembre 1972, le Musée National s'installe à la Villa Sauber, située dans le quartier du Larvotto, avenue Princesse-Grace. Ce musée abrite une des plus belles collections au monde de poupées et d'automates, constituée par Mme Madeleine de Galéa et offerte à la Principauté de Monaco par son petit-fils, Christian de Galéa.

En 1973, parallèlement à la vocation de la Maîtrise de la Cathédrale, le Prince Rainier III a confié aux « Petits Chanteurs de Monaco », dirigés désormais par Philippe Debat une mission de rayonnement musical à travers le monde.

En 1974, année du 25e anniversaire de Son Règne, le Prince Rainier, passionné de cirque et grand connaisseur des arts de la piste, crée le Festival International du Cirque de Monte-Carlo. Ce Festival d'un nouveau genre est devenu aujourd'hui le rendez-vous attendu des artistes de cirque qui rêvent de recevoir le Clown d'Or, le Clown d'Argent ou le Clown de Bronze, comparables aux Oscars du Cinéma.

En 1981, l'ancien Théâtre des Beaux-arts, entièrement rénové et rebaptisé « Théâtre Princesse-Grace » rallume ses projecteurs. Une saison théâtrale s'y déroule d'octobre à mai.

En 1982, le Prince Rainier crée l'Académie des Langues dialectales.

En 1984, le Printemps des Arts, présidé par S.A.R. la Princesse de Hanovre, s'affirme comme un festival de renommée internationale ; depuis 1986, il fait partie de l'Association Européenne des Festivals de Musique. Cette manifestation contribue à faire de la Principauté, pendant près de trois semaines en avril, un lieu d'élection pour tous ceux que réunit le goût de l'art et de la musique. Elle cherche aussi à découvrir et à encourager les nouveaux talents en leur donnant la possibilité de se produire à Monte-Carlo et d'enregistrer leur premier disque.

En 1985, suivant le souhait de la Princesse Grace, S.A.R. la Princesse de Hanovre propose à Son Père de reformer une compagnie de danse faisant ainsi revivre en Principauté la grande tradition des Ballets de Monte-Carlo.

Depuis 1987, le Printemps des Arts accueille, de mars à septembre, la Biennale de Sculpture. L'art s'installe ainsi dans la rue, d'autant que le Gouvernement Princier a décidé d'acquérir certaines des œuvres exposées chaque année lors de la biennale et de les installer dans les jardins ou espaces verts de la Principauté. Un patrimoine de plus d'une soixantaine d'œuvres d'artistes contemporains s'offre ainsi au regard du public.

Le 19 juillet 1993, la Collection Privée de Voitures Anciennes du Prince Rainier III ouvre ses portes dans un hall spécialement aménagé sur les Terrasses de Fontvieille au pied du Rocher. Le Prince y expose, selon un ordonnancement qu'Il a Lui-même conçu, une centaine de véhicules, large échantillon des modèles construits par les firmes européennes et américaines les plus connues qui ont, à titre divers, marqué leur époque.

Le 7 juillet 1995, s'ouvre à Monaco-Ville le Musée de la Chapelle de la Visitation, magnifiquement restaurée pour accueillir la Collection privée « Opus Sacrum » appartenant à Mme Piasecka-Johnson qui, pour attirer l'attention des plus grands spécialistes, enrichit périodiquement l'exposition par la présentation inédite d'un chef d'œuvre faisant partie de sa collection personnelle.

Depuis, le 29 janvier 1996, le Musée des Timbres et des Monnaies, sur les Terrasses de Fontvieille, permet aux connaisseurs de découvrir la collection particulière du Prince Rainier III. Créé selon Sa volonté, cet établissement fait appel aux techniques muséographiques les plus modernes pour présenter un ensemble de pièces et documents uniques.

Le 10 décembre 1997, le Prince Rainier, accompagné de S.A.R. la Princesse de Hanovre, inaugure « L'Atelier » des Ballets de Monte-Carlo. Ce complexe, aménagé dans un ancien entrepôt situé à Beausoleil, entièrement rénové, constitue le lieu de travail des danseurs.

De plus, le réaménagement du quai Antoine Ier, anciennement voué à des activités industrielles et commerciales, a permis la création d'une zone d'animation culturelle : le Gouvernement Princier a financé la restauration des bâtiments et des façades. Des artistes tels que Folon, Botero, Adami, Kees Verkade, Emma de Sigaldi, Sosno, Arman, Fuchs et Louis Cane sont installés dans des ateliers mis à leur disposition par l'Etat monégasque. Une salle d'exposition d'environ 1 500 m² modulables, gérée par la Direction des Affaires Culturelles, a été inaugurée au mois de décembre 1997.

Enfin créé en 2000 sous la présidence d'honneur de S.A.R. la Princesse de Hanovre, le « Monaco Dance Forum » s'affirme comme un rendez-vous mondial incontournable de la promotion de la danse sous toutes ses formes.

Ainsi, sur les 195 hectares de la Principauté où vivent 30.000 habitants, l'art sous toutes ses formes a élu domicile et y foisonne pour le plaisir des résidents, des visiteurs et pour le rayonnement international de Monaco.

Monaco le Lundi 14 Avril () - Copyright © 2008 Palais Princier de Monaco - http://princerainier3.palais.mc