Palais Princier de Monaco

S.A.S. le Prince Albert II a participé au Congrès Mondial de l’Union Mondiale pour la Nature

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco s’est rendu à Barcelone du 5 au 7 octobre derniers pour participer au Congrès Mondial de la Nature de l’UICN où il a été accueilli par S.A.R. le Prince Felipe d’Espagne.

 Photo :S.A.S. le Prince Albert II a participé au Congrès Mondial de l’Union Mondiale pour la Nature

Le 6 octobre dans l'après-midi, le Souverain, après avoir visité le Pavillon « Océans » qui encourage la conservation des mers dans le monde, S'est rendu le soir à un dîner donné en l'honneur de l'ensemble des Présidents des Fondations pour la Conservation du milieu marin et organisé conjointement par la Fondation Prince Albert II et l'UICN. A cette occasion, S.A.S. le Prince Souverain a souligné « C'est pour moi une conviction profonde, issue de plus d'un siècle de tradition familiale : mon trisaïeul Albert 1er fut un pionnier de l'océanographie et mon père se mobilisa, dès les années 1970, pour la sauvegarde de la Méditerranée. A mon tour, je poursuis leur combat. Un combat éternellement inachevé ».

Le 7 octobre au matin, lors de la conférence présentant les travaux de la Commission Arctique de l'Aspen Institute, S.A.S. le Prince Albert II a affirmé : « Réchauffement et montée des eaux, pollution, menaces sur la biodiversité : en Arctique plus qu'ailleurs, les maux de la planète sont visibles à l'œil nu, perceptibles à l'échelle humaine ». Il a rajouté « il est essentiel que nous fassions tout ce que nous pouvons pour offrir aux scientifiques les conditions d'un travail efficace en Arctique : un cadre sanctuarisé et un matériau intact ».

Il a conclu son intervention en disant : « Je souhaite que la communauté internationale fasse preuve d'une vigilance particulière dans la gestion et l'organisation de tout ce qui touche aux pôles, et à l'Arctique en particulier. C'est le sens de la résolution du PNUE adoptée cette année, résolution à laquelle ma Fondation s'honore d'avoir activement contribué ».

Palais Princier de Monaco