Palais Princier de Monaco

Rencontre entre S.A.S. le Prince Albert II et les représentants du secteur industriel de la Principauté

S.A.S. le Prince Albert II a reçu le 27 novembre au Palais Princier les représentants du secteur industriel de la Principauté en présence du Ministre d’Etat, de Messieurs Gilles Tonelli, Jean-Jacques Campana et Franck Biancheri, du Président de la Fédération Patronale et du Président du Conseil Economique et Social.

 Photo :Rencontre entre S.A.S. le Prince Albert II et les représentants du secteur industriel de la Principauté
L'objectif de cette rencontre, initiée par S.A.S. le Prince, était de faire un point précis de la situation des entreprises monégasques confrontées à la crise économique internationale.
Les différents intervenants ont rappelé que l'industrie est un des cinq piliers de l'économie monégasque et qu'il était indispensable de prendre les mesures permettant de préserver ce secteur et d'aider les entreprises industrielles à opérer les évolutions qui s'imposent. Ils ont souhaité que des décisions pragmatiques soient mises en œuvre dans les meilleurs délais, qu'elles répondent aux urgences de la situation et que les dossiers des entreprises en difficulté soient examinés prioritairement.
Le Ministre d'Etat a rappelé que dès avant la crise, un certain nombre de problème se posait du fait de l'exigüité du territoire et que la politique gouvernementale s'attachait, de longue date, à préserver cette activité. Conscient que les difficultés économiques et financières actuelles suscitent des inquiétudes sociales auprès des salariés, il a souhaité que des mesures exceptionnelles et urgentes soient prises au « cas par cas » afin de préserver la viabilité des entreprises, et ce durant l'année 2009.
Les industriels ont demandé la création d'« une veille des entreprises », et le Président du Conseil Economique et Social une réflexion sur « l'attractivité de la Principauté » et sur « l'industrie de demain à Monaco».
En effet, au-delà des actions urgentes à diligenter pour aider les entreprises à surmonter la crise, il convient de définir une politique qui permette à l'industrie monégasque de s'adapter pour conserver la place qui est la sienne dans le tissu économique et social de la Principauté.
S.A.S. le Prince, après avoir affirmé à nouveau l'attachement qu'Il porte au secteur industriel de Monaco, a souhaité qu'un dialogue approfondi s'instaure afin de prendre en compte aussi la dimension humaine de ces situations. Il a encouragé l'instauration de la cellule de veille et demande que le Gouvernement Princier mette tout en œuvre pour que les entreprises en difficulté aient les moyens de surmonter la crise et de s'adapter aux nouvelles donnes de l'économie.
Palais Princier de Monaco