Palais Princier de Monaco

Deuxième jour de la visite officielle au Sénégal de S.A.S. le Prince Albert II

 Photo :Deuxième jour de la visite officielle au Sénégal de S.A.S. le Prince Albert II

Au deuxième jour de Son voyage officiel au Sénégal, le mardi 10 novembre, S.A.S. le Prince Albert II a visité les nouveaux bureaux du Consulat de Monaco à Dakar. Accueilli par le Consul, M. Guedel NDIYAE, le Prince Souverain S'est félicité de la création de cette « nouvelle passerelle entre le Sénégal et Monaco ». Au cœur de la capitale sénégalaise, S.A.S. le Prince Albert II a également visité l'usine et le laboratoire de pesticides d'origine biologique utilisés dans la lutte contre les criquets pèlerins dont la prolifération handicape lourdement l'agriculture locale. Accompagné par Madame Abdoulaye WADE, la première dame et Madame Fatou GUEYE, Ministre de l'agriculture, S.A.S. le Prince a écouté avec grand intérêt les explications des responsables de la Fondation « Agir pour l'éducation et la santé » de Madame Wade qui s'efforce de développer la spiruline, un complément alimentaire d'origine naturelle qui permet de recueillir des résultats positifs dans le domaine de la lutte contre la malnutrition. Des essais cliniques sont actuellement effectués sur des femmes allaitantes avec des résultats très encourageants.

Ultime étape à Dakar, une réception donnée en l'honneur de S.A.S. le Prince par Monsieur Mamadou N'DIAYE, Président du Comité Olympique Sénégalais. Cette réception, à laquelle assistaient de nombreuses personnalités du monde sportif, a permis au Prince Souverain de souligner le rôle éminent du sport dans la chaleur des relations entre Monaco et le Sénégal.

Dans l'après-midi, la délégation monégasque* s'envolait en direction de la région de Richard Toll au nord du pays. Une étape à caractère économique dans cette région où malgré des conditions climatiques difficiles, la compagnie sucrière du Sénégal, dirigée par M. Jean-Claude MIMRAN, développe la culture de la canne à sucre sur des dizaines de milliers d'hectares. Ces productions concourent à l'auto suffisance du Sénégal en matière alimentaire et permet de produire de l'éthanol (bio carburant) par une gestion durable de l'irrigation de l'énergie et des pesticides.

Avant de quitter le Sénégal, le Prince a marqué une étape dans la ville de Saint-Louis, où Il a notamment été accueilli par les responsables de l'organisation non gouvernementale « espoir pour la santé » (EPLS) qui dédie ses activités à la recherche sur les endémies parasitaires (bilharziose et paludisme) et qui est soutenue depuis deux ans par le Département de la Coopération de la Principauté de Monaco.

Palais Princier de Monaco