Palais Princier de Monaco

Remise des Lettres de créance de S.E.M Missoum Sbih, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire auprès de la Principauté de Monaco

Au Palais Princier, le jeudi 14 juin , en début de matinée, a eu lieu la cérémonie de remise des Lettres de créance de S.E.M Missoum Sbih, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique auprès de la Principauté de Monaco.

 Photo :Remise des Lettres de créance de S.E.M Missoum Sbih, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire auprès de la Principauté de Monaco

S.E. M. Missoum Sbih était accompagné pour la circonstance de M. Jaouad Rahal, Consul d’Algérie à Nice.

Après avoir été accueilli dans la Cour d’Honneur du Palais par le piquet d’honneur de la Compagnie des Carabiniers sous les ordres du Colonel Yannick Bersihand, Commandant Supérieur de la Force Publique, l’Ambassadeur Missoum Sbih gagnait le Salon des Glaces conduit par le Colonel Luc Fringant, Chambellan de S.A.S. le Prince.

S.E.M. Missoum Sbih procédait à la remise de ses Lettres de créance à S.A.S. le Prince Souverain, qui était entouré de M. René Novella, Secrétaire d’Etat, M. Georges Lisimachio, Chef de Cabinet de S.A.S le Prince et de S.E.M Jean Pastorelli, Ministre plénipotentiaire, Conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. A l’issue de la cérémonie, S.A.S. le Prince recevait l’Ambassadeur dans le Salon de Famille pour une audience privée.

La République d’Algérie devient ainsi la vingtième puissance étrangère accréditée auprès de la Principauté de Monaco. Des relations consulaires existent entre les deux pays depuis 1988.

L’Algérie a ratifié le Protocole de Kyoto et plaide en faveur de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques. A l’instar de la Principauté, la République algérienne est engagée activement dans le développement de la zone méditerranéenne.

Palais Princier de Monaco