Palais Princier de Monaco

Cérémonie des vœux de la Direction de la Sûreté Publique

 Photo :Cérémonie des vœux de la Direction de la Sûreté Publique

Monsieur le Ministre,

Monseigneur l'Archevêque,

Messieurs les Présidents,

Madame et Messieurs les membres du Gouvernement,

Excellences,

Messieurs les Hauts Magistrats,

Monsieur le Directeur de

Mesdames, Messieurs,

Il m'est agréable d'être présent, cette année encore, à la traditionnelle cérémonie des vœux de la Direction de la Sûreté Publique. Elle me permet en effet de partager un moment de convivialité avec la police de Monaco et l'ensemble de ses invités qui, tous, entendent ainsi marquer l'importance qu'ils accordent à cette institution.

Je souhaite ainsi exprimer le haut niveau de confiance que je place dans les femmes et les hommes qui oeuvrent au sein de ce service de l'Etat.

C'est en ce sens que j'ai décidé cette année de porter l'uniforme de la Sûreté Publique de Monaco, afin d'exprimer mon attachement et mon soutien aux activités de ce corps et à ses collaborateurs.

La cérémonie des vœux de la Sûreté Publique est un moment privilégié pour à la fois se retourner sur l'année écoulée et tracer les perspectives pour les périodes à venir.

Vous l'avez rappelé à l'instant, Commissaire, les statistiques du service pour l'année 2012 sont positives et reflètent ainsi le haut niveau de sécurité de notre territoire. Il est la résultante de l'engagement de mon Gouvernement et de l'action quotidienne sur le terrain des fonctionnaires en charge de la paix publique.

Le vol à main armée commis l'année dernière, en plein jour et dans une artère commerçante, a rappelé à tous, s'il en était besoin, que la Principauté n'est pas à l'abri des phénomènes de grande délinquance.

Ce fait a aussi mis en lumière la capacité de notre police à réagir rapidement, grâce à une présence soutenue sur le terrain.

C'est ainsi que ses auteurs ont pu être poursuivis puis appréhendés, dans le cadre d'une collaboration exemplaire avec les effectifs de sécurité du pays voisin.

Cela me donne l'occasion de souligner l'excellence des relations entre la Sûreté Publique de Monaco et ses collègues extérieurs. Elles s'expriment tout au long de l'année, qu'il s'agisse de services d'ordre générés par de grandes manifestations accueillies à Monaco ou d'opérations plus ponctuelles telle celle que je viens de citer.

Une présence effective sur la voie publique, une action efficace dans les domaines administratifs et judiciaires ainsi qu'un partenariat étroit avec les collègues étrangers sont les conditions nécessaires du maintien de la qualité de vie à Monaco dans le domaine de la sécurité.

J'engage la Direction de la Sûreté Publique à densifier et approfondir ses relations avec les services de police européens et au-delà. La délinquance et la criminalité prennent aujourd'hui des formes nouvelles et s'affranchissent des frontières. Seuls des échanges réguliers avec les forces de l'ordre étrangères permettent de mieux cerner ce phénomène et d'y faire face.

La Principauté, en ce domaine comme en d'autres, ne doit pas se replier sur elle-même mais au contraire développer ses relations et ses partenariats internationaux. Ce n'est qu'en ce sens qu'elle affirmera sa modernité, dans le respect de ses spécificités.

Il est un autre sujet sur lequel je souhaite que les services de l'Etat continuent à se mobiliser : il s'agit des accidents de circulation routière.

Ici même, l'année dernière, j'avais insisté sur le fait que les accidents particulièrement graves qui avaient endeuillé des familles ne devaient pas être considérés comme une fatalité mais nécessitaient au contraire une prise de conscience.

Les statistiques dont il a été donné connaissance à l'instant témoignent d'une amélioration en ce domaine. Pour autant il faut demeurer mobilisés pour sensibiliser sans relâche les conducteurs et mettre en place les mesures de contrôle indispensables.

Je souhaite que mon Gouvernement poursuive ses efforts et les fasse plus particulièrement porter sur les conducteurs de deux roues afin qu'ils se montrent plus prudents et respectueux du code de la route.

Trop souvent ces conducteurs, et pas uniquement les plus jeunes, ne sont pas assez attentifs aux règles élémentaires de prudence. Les services doivent œuvrer sans relâche afin de prévenir ce type de comportement et, lorsque ce sera nécessaire, de les sanctionner.

A l'égard des jeunes, la Sûreté Publique doit poursuivre, avec les autres entités publiques concernées, une démarche constante de prévention des conduites addictives. Des études réalisées récemment ont mis en lumière le fait que notre jeunesse est, comme celle d'autres pays d'Europe, concernée par les phénomènes de consommation d'alcool et -- parfois -- de stupéfiants.

La Police de Monaco devra par conséquent poursuivre son action sur la voie publique et auprès des établissements afin de contrôler le respect de la réglementation. Il n'est pas concevable en effet que des jeunes filles et des jeunes gens puissent se livrer à des excès d'alcool, avec tous les risques que cela comporte.

Notre action sera également totalement résolue à l'encontre des phénomènes de cession et de consommation de produits stupéfiants. Il faut que cela se sache : il n'y aura aucune tolérance ni aucun relâchement à Monaco sur ce sujet. Notre mobilisation doit demeurer totale.

L'engagement des services de police sur les différents sujets que je viens d'évoquer, et sur ceux qui ont été mis en perspective par le Commissaire Marangoni, supposent l'implication de tous. Je connais le dévouement des personnels de police et leur attachement à poursuivre leurs missions au service du bien public. Je les encourage à conserver cet état d'esprit positif.

Je remercie le commandement de la Direction de la Sûreté Publique pour son implication et son dévouement. Il doit demeurer un exemple pour l'ensemble du corps.

Je félicite le Commissaire Marangoni pour l'intérim qu'il a assumé avec une grande maîtrise à la tête du service, dans l'attente de la désignation officielle du Commissaire Régis Asso, dont je salue la présence parmi nous, aux fonctions de Directeur.

Je forme le souhait d'une pleine réussite de la Sûreté Publique dans ses importantes attributions.

Je présente à chacun d'entre vous, et plus particulièrement aux fonctionnaires de police et à leur famille mes vœux de bonne et heureuse année 2013.

Je vous remercie.

Palais Princier de Monaco