Palais Princier de Monaco

Voyage au cœur de l’Afrique

Son Altesse Royale La Princesse de Hanovre a effectué, du 30 janvier au 13 février 2007, un déplacement humanitaire auprès des enfants du continent africain. L’occasion pour la Présidente de l’AMADE Mondiale de constater de visu les actions effectuées par Son association de protection de l’enfance au Niger, au Burundi, en République Démocratique du Congo, et enfin en Afrique du Sud.

 Photo :Voyage au cœur de l’Afrique

Déjà présente auprès des enfants philippins en octobre 2004, récompensée en mai 2006 par le Prix Children's Champion de l'UNICEF, la Présidente de l'AMADE Mondiale vient d'achever Son périple au cœur du continent africain, un voyage qu'Elle a mis à profit pour visiter les réalisations de l'AMADE, de la Principauté de Monaco dans ces pays et étudier l'état des besoins de l'enfance africaine.

Son Altesse Royale était, pour l'occasion, accompagnée de Son fils, Monsieur Pierre Casiraghi, du Secrétaire Général de l'AMADE Mondiale, Monsieur Francis Kasasa, de Madame Khadja Nin Ickx, artiste internationale, de Madame Véronique Simian, secrétaire particulière de S.A.R la Princesse de Hanovre et de Madame Marie Laure de Decker, photographe.

Première étape : le Niger

Le mercredi 31 janvier, La Princesse de Hanovre S'est rendue à l'Hôpital National de Niamey pour visiter des enfants malades et en présence de la Première Dame du Niger, Madame Hadjia Fati Tandja, inaugurer une pharmacie pour les drépanocytaires nigériens. Financée par l'AMADE Mondiale, à l'initiative de l'Association de Lutte contre la Drépanocytose au Niger, cette structure va permettre la mise à disposition de médicaments à prix réduits pour tous ceux qui souffrent de cette terrible maladie du sang qui frappe plus d'une personne sur 5 au Niger.

Dans la même matinée, visite au Centre des enfants en difficulté familiale de Niamey financé par Monaco Aide et Présence et qui assure une prise en charge médicale et alimentaire aux enfants orphelins ou abandonnés, en attendant leur placement dans une famille d'accueil.

Dans l'après midi, visite du site de récupération des terres de Karey-Gourou, financé par le Bureau de la Coopération Internationale de Monaco et qui vise à limiter la désertification de cette région du pays et à récupérer les terres abandonnées.

En fin de journée, La Princesse de Hanovre a échangé Ses impressions avec les membres du gouvernement nigérien lors d'une séance de travail regroupant les différents Ministères concernés par la coopération avec Monaco. (Etaient présents, les ministres de l'Education de base, de la Santé, de l'Environnement, de la famille et autres officiels).

Elle a également eu l'opportunité de S'entretenir avec Mr Mahamane Ousmane, Président de l'Assemblée nationale ; Monsieur Hama Amadou, Premier Ministre et enfin avec Monsieur Mamadou Tandja, Président de la République du Niger, autour des orientations futures de partenariats qui unissent le Niger et la Principauté de Monaco. Enfin, Le consulat de Monaco fut visité , en fin de matinée.

Dans l'après midi du 1er février, ce fut la visite du Centre Maternel et Infantile Prince Albert et du complexe scolaire de Kiota, à 120 kms de Niamey ; à cette occasion la Princesse de Hanovre a rencontré le Cheikh Moussa Aboubacar Hassoumi.

Puis à Agadez, La Princesse de Hanovre a achevé son séjour nigérien en visitant le Centre de Santé intégré de Dagmanet, financé par Monaco Aide et Présence. Enfin, à 17km d'Agadez, à Goffat, visite d'une école et des ouvrages de protection des berges, financés par le Bureau de la Coopération Internationale.

Avant de s'envoler pour le Burundi, La Princesse a rendu une visite de courtoisie au Sultan d'Agadez.

Deuxième étape : le Burundi

Samedi 2 février, La Princesse de Hanovre a visité le siège de l'AMADE Burundi ainsi que le Centre de Transit pour orphelins et enfants non accompagnés dont les bâtiments ont été achetés en 1997 avec le financement de l'AMADE Mondiale.

Dans la même matinée, En présence du Ministre Burundais à la Présidence chargé de la lutte contre le SIDA, Son Altesse Royale a posé la première pierre du Centre de Référence pour la prise en charge psychosociale des enfants traumatisés, actuellement en construction à Bujumbura avec le financement de l'AMADE Mondiale.

Après ces cérémonies, certains enfants, qui bénéficient de l'aide de l'AMADE Burundi, ont eu un moment privilégié pour s'entretenir avec La Princesse, en Lui racontant le parcours de leur vie, en Lui faisant part de leurs problèmes, leurs joies et leurs espoirs.

La Présidente de l'AMADE Mondiale a également eu l'occasion de visiter un groupement de prise en charge des orphelins, partenaire de l'AMADE Burundi et de visiter la cantine humanitaire para scolaire pour les orphelins, à Kanyosha, un quartier populaire au sud de Bujumbura.

Dans l'après midi, visite de l'Hôpital Prince Régent Charles et ses services de pédiatrie, de maternité et de médecine interne. Le directeur de l'hôpital a eu l'occasion d'expliquer les difficultés d'accès aux soins médicaux que connaît la population pauvre.

Dimanche 4 février, déplacement à Bururi (110 km de Bujumbura) où La Princesse a été accueillie par Madame le Gouverneur de Province. Cette journée a été consacrée à la visite du Centre médico-social de Bururi dont les travaux de construction ont été entièrement financés par l'AMADE Mondiale et du Centre de formation en art culinaire, qui encadre de jeunes gens qui souhaitent en faire leur métier.

Le séjour au Burundi s'est achevé par la visite du Centre Akamuri prenant en charge les enfants handicapés mentaux référés par l'AMADE Burundi. Ces enfants bénéficient aussi d'un encadrement et d'un suivi réguliers de la part de psychologues et d'assistants sociaux de l'AMADE Burundi.

Troisième étape : la République Démocratique du Congo

A Lubumbashi, après avoir salué le nouveau Gouverneur élu du Katanga, M. Moïse Katumbi, La Princesse de Hanovre a visité l'Hôpital Sendwe, le deuxième par son importance en R.D.C et dont la section pédiatrie bénéficiera du soutien de l'AMADE Congo.

A la « Cité de la Jeune fille », La Princesse a pu visiter les nouveaux locaux de la section « institutrice maternelle », entièrement meublée par l'AMADE Congo, chaque classe du jardin d'enfants, ainsi que la crèche Kinsangala dont l'intégralité des lits a été fournie par cette antenne.

Dans l'après-midi du 6 février, visite du CRAA, centre de recherches agro alimentaires fondé par le Professeur Fierens et qui contribue également dans la mise au point d'aliments convenant aux mamans et aux enfants.

Avant de conclure cette journée à Lubumbashi par la visite du Musée, La Princesse a rendu une visite de courtoisie au maire de la ville, M. Floribert Kaseba.

Le lendemain, Son Altesse Royale s'est rendue à Kapolowe (130 Km de Lubumbashi), à l'école de Kaseluselu, où l'accueil par les autorités locales, les enfants et les instituteurs fut extrêmement chaleureux. Après les chants, les danses et autres représentations, la Princesse s'est arrêtée au nouveau bureau médical de la zone financé par l'AMADE Congo puis au Guest House « Paul Fierens » qui accueille régulièrement des élèves médecins en fin d'études ainsi que de jeunes médecins fraîchement diplômés. La visite s'est poursuivie à Likasi à l'école maternelle « Princesse Caroline » inaugurée en 2001.

Enfin, l'étape R.D.C s'est achevée par la visite à Mulandi (125 Km de Lubumbashi) des deux grands bâtiments de la nouvelle école comprenant 6 classes entièrement meublées et dont le matériel scolaire a été fourni par l'AMADE Congo ; et du centre de santé récemment rénové.

Quatrième étape : L'Afrique du Sud

Le jour de Son arrivée à Cape Town, Son Altesse Royale a visité le consulat de Monaco.

Le lendemain, Elle a assisté à la présentation organisée par les membres du Département des Services Sociaux et de Lutte contre la Pauvreté de la Province du Western Cape, et l'ONG locale « Center for Early Childhood Development ». Cette présentation avait pour objectif d'expliquer à Son Altesse Royale la situation des enfants dans les différents bidonvilles où ils apportent leur assistance, ainsi que de L'informer des avancées dans la construction de trois crèches financées par le Bureau de la Coopération Internationale du Gouvernement Princier, au bénéfice des enfants sud-africains.

Suite à cette introduction, S.A.R. la Princesse de Hanovre s'est rendue dans le township de Masiphumalele où se situe une des trois crèches sociales.

Dans l'après-midi, la Princesse s'est déplacée à Khayelitsha – un autre township du Cap - afin d'inaugurer la crèche sociale « Khanysisa ». La journée s'est terminée par une audience avec M. Ebrahim Rasool, Premier de la Province de Western Cape.

Le dimanche 11 février, S.A.R. la Princesse de Hanovre a quitté le Cap pour se rendre à Johannesburg. À l'Hôpital Général de Johannesburg, Elle a rencontré les enfants qui ont bénéficié de chirurgies faciales grâce au projet mis en place par l'ONG locale Star Smile Fund avec le soutien financier de l'AMADE Mondiale.

Dans l'après midi, accompagnée du Consul de Monaco et de son épouse, S.A.R. la Princesse de Hanovre s'est entretenue avec le Président de la République Sud Africaine, M. Thabo Mbeki et son épouse au palais présidentiel de Pretoria.

Le 12 février Son Altesse Royale et Sa délégation se sont déplacées dans les locaux du « Hospice Association of the Witwatersrand », l'AMADE Mondiale contribue financièrement aux projets développés par cette association.

À Houghton, S.A.R. la Princesse de Hanovre a visité le centre de formation professionnelle et l'unité pilote des soins palliatifs pédiatriques. Cette association se donne pour mission de soulager la douleur des enfants chroniquement malades, en provenance des milieux défavorisés.

À Soweto, Elle a constaté l'avancement dans la construction du nouvel hospice qui hébergera à partir de mars 2007 l'unité. Finalement Elle a visité le « Mapetla Day Care Centre » où l'« Hospice Association of the Witwatersrand » prend soin des enfants des personnes atteintes du VIH/SIDA. Au cours de cette visite, la Princesse s'est gentiment proposée pour servir le repas de midi aux enfants.

La veille de Son départ, Son Altesse Royale a participé au Gala de Bienfaisance organisé par l'AMADE au Saxon Hôtel à Johannesburg. Lors de ce Gala de Bienfaisance une broche signée Repossi, seul et unique Joaillier soutenant officiellement l'Association, a été vendue aux enchères pour la somme de 1.1 million de Rand, soit près de 123000 Euros. La broche « AMADE », dessinée par Alberto Repossi, alliant émeraudes anciennes de Colombie, rubellites et diamants mariés à l'or gris et noir, s'inspire des motifs et couleurs du logo de l'Association. Les fonds récoltés à cette occasion seront destinés aux projets soutenus par l'AMADE en Afrique.

Le déplacement humanitaire sur le continent africain s'est formidablement conclu avec la visite à la Nelson Mandela Foundation où S.A.R. la Princesse de Hanovre S'est entretenue avec Monsieur Nelson Mandela. À cette occasion la Présidente de l'AMADE Mondiale a exprimé à Monsieur Mandela Son entière admiration et Son profond respect en disant : « vous êtes un exemple vivant de ce que devrait être un être humain ».

Palais Princier de Monaco